A la Une

Les matières grasses - acides gras saturés

Les matières grasses…  souvent diabolisées et tenues pour responsable de nos petits bourrelets. Nous allons voir qu’il en existe de différentes sortes et qu’elles ne sont pas toutes forcément mauvaises pour notre santé.  

Les matières grasses que nous consommons (beurres, huiles, crèmes fraiches) sont composées essentiellement de lipides qui sont eux-mêmes composés d’acides gras.

Ce terme « d’acide gras », vous l’avez probablement déjà vu sur l’emballage d’un produit. Mais alors qu’est-ce que cela signifie vraiment ? Sont-ils à bannir de notre alimentation car « gras » ?

Voici une brève explication

 Il existe en réalité deux types d’acides gras 


ACIDES GRAS SATURÉS

Les produits composés principalement d’acides gras saturés ont une meilleure résistance à la chaleur et peuvent donc être utilisés pour la cuisson (à la poêle, à la friteuse…). Cependant, une consommation trop importante de ce type d’acide gras serait responsable de la synthétisation du « mauvais » cholestérol dans le sang et contribuerait à boucher vos artères. Il est donc préférable de ne pas en abuser.

 

Les produits riches en acides gras saturés : le beurre, les crèmes, les fromages, certaines viandes et certaines huiles (de palme, de noix de coco…), viennoiseries…

 

 

 

Les matières grasses - acides gras insaturés

ACIDES GRAS INSATURÉS

Ils ont généralement meilleure réputation que leurs cousins les saturés. En effet, consommer des acides gras insaturés permettrait de réduire le taux de « mauvais » cholestérol au bénéfice du « bon » cholestérol (protecteur de maladies cardio-vasculaire).
Ils sont donc à privilégier.

Nous ne rentrerons pas dans les détails ici mais sachez que ce type d’acide gras se divise en deux sous catégories : les acides gras mono-insaturés et les acides gras polyinsaturés (les fameux omégas 3 et omégas 6 indispensable à l’organisme).

 

Les produits riches en acides gras insaturés : huile d’olive, de tournesol, de colza, les avocats, les fruits à coque (amandes, noisettes, noix), les poissons…


En conclusion, les corps gras ont leur rôle à jouer dans le bon fonctionnement de notre organisme, il ne faut donc pas les supprimer totalement de notre alimentation. ..

 Il faut cependant faire attention à la qualité des produits (saturés ou insaturés) et ne pas en abuser car riches en calories.

Le petit + : il se peut que vous voyiez inscrit sur un emballage « acide gras trans ». Ces derniers sont des structures modifiées industriellement et sont néfastes pour la santé. A éviter ou consommer avec grande parcimonie !