A la Une

Menu 2 fois bon : pour les papilles et la planète
Jeudi 25 novembre, la régie municipale de restauration a participé à l’opération nationale « Menu 2 fois bon » . Les cuisiniers des restaurants municipaux ont préparé un menu bon pour les papilles et la planète composé de produits locaux de qualité dont certains issus de l’agriculture biologique de l’entrée au dessert.

 

Cette opération s’inscrit dans le cadre des actions du ministère de la Transition écologique et solidaire pour réduire l’empreinte carbone tout en alliant le plaisir gustatif.

 

Les matières grasses 2

ACIDES GRAS INSATURÉS

Ils ont généralement meilleure réputation que leurs cousins les saturés. En effet, consommer des acides gras insaturés permettrait de réduire le taux de « mauvais » cholestérol au bénéfice du « bon » cholestérol (protecteur de maladies cardio-vasculaire).
Ils sont donc à privilégier.

Nous ne rentrerons pas dans les détails ici mais sachez que ce type d’acide gras se divise en deux sous catégories : les acides gras mono-insaturés et les acides gras polyinsaturés (les fameux omégas 3 et omégas 6 indispensable à l’organisme).

 

Les produits riches en acides gras insaturés : huile d’olive, de tournesol, de colza, les avocats, les fruits à coque (amandes, noisettes, noix), les poissons…


En conclusion, les corps gras ont leur rôle à jouer dans le bon fonctionnement de notre organisme, il ne faut donc pas les supprimer totalement de notre alimentation. ..

 Il faut cependant faire attention à la qualité des produits (saturés ou insaturés) et ne pas en abuser car riches en calories.

Le petit + : il se peut que vous voyiez inscrit sur un emballage « acide gras trans ». Ces derniers sont des structures modifiées industriellement et sont néfastes pour la santé. A éviter ou consommer avec grande parcimonie !