A la Une

C’est l’heure du goûter

Enfants comme adultes qui n’a jamais attendu impatiemment l’heure du goûter ? Cette pause douceur, contrairement à certaines idées reçues, n’est pas considérée comme du grignotage et serait bénéfique pour votre organisme tout comme celui de vos enfants. En effet, il permet d’éviter les coups de mou, les grignotages et de réguler l’appétit avant le repas du soir. 

 

Composer son goûter

Pour être équilibré, le goûter doit être composé  de 2 éléments parmi les 3 familles d’aliments suivantes :  

  • fruits : privilégiez les fruits crus, les fruits secs ou les compotes sans sucres ajoutés
  • produits laitiers : yaourts, lait, fromages…
  • produits céréaliers : attention à cette catégorie, évitez les faux amis qui apporteront trop de sucre tels que les barres chocolatées, les gâteaux industriels et les céréales pour enfants. Optez plutôt pour du pain, du pain de mie complet ou du fait maison : crêpes, gâteaux au yaourt, roulés à la confiture…

 

Quelques combinaisons de goûters équilibrés :

  • 1 compote (sans sucres ajoutés) + 1 part de gâteau au yaourt maison
  • Un morceau de pain + un bout de fromage
  • 1 brique de lait chocolatée + salade de fruit

 

Et pour boire ?

De l’eau à volonté ! Vous vous en doutez mais il est préférable d’accompagner son goûter avec de l’eau. Vous pouvez néanmoins de temps en temps opter pour du jus de fruit « pur jus » ou rajouter quelques gouttes de sirop dans votre eau. Les sodas sont également à limiter au maximum.


(articles élaborés dans le cadre des ateliers nutritionnels pour les enfants qui ont participés à tout Blagnac court)

Et que ça bouge !

Pour être en forme, il faut bien sûr une alimentation équilibrée mais également une activité physique quotidienne. Il est recommandé d’avoir au moins 1h de pratique par jour, et ce pour les petits comme les grands.

Voici quelques conseils pour permettre à vos enfants de bouger plus !

 

Bougez malin

L’activité physique implique une pratique régulière du sport mais également une activité constante au quotidien.

Pour cela, préférez à chaque fois que cela est possible l’utilisation du vélo ou la marche à pied au lieu de la voiture (pour aller à l’école, pour aller chez des amis…)

De plus, vous pouvez également inciter votre enfant à pratiquer des jeux en plein air comme faire du roller, de la trottinette ou bien jouer au ballon avec des copains…

 

Laissez votre enfant choisir l’activité qu’il souhaite

Afin que votre enfant persiste dans la pratique d’un sport, le mieux est que ce dernier choisisse lui-même son activité.

Il peut avoir le besoin d’en tester plusieurs avant de trouver celui qui convient à son caractère.

 

Optez pour des activités en famille

Enfin, le week-end ou en vacances, préférez des activités dynamiques comme par exemple des petites randonnées, des balades à vélo ou des sorties équestres… Vous partagerez à la fois un bon moment avec vos enfants tout en faisant de l’activité physique sans presque vous en rendre compte.